La route armée Grouchy

Au lendemain de la défaite de Napoléon le 18 juin 1815, le maréchal Grouchy, qui commande l’aile droite de l’armée française, organise la retraite de ses troupes de Wavre à Givet en passant par Namur, entre le 19 et le 21 juin. Personnalité hautement polémique, injustement désigné comme responsable de la défaite de l’Empereur en raison de son absence à Waterloo, Grouchy mène pourtant les derniers combats victorieux de l’armée napoléonienne à Wavre et à Namur. Il assure en outre le retour en France de la quasi-totalité des corps d’armée sous son commandement, dans une situation bien difficile, tout en protégeant le reflux chaotique d’éléments français fuyant Waterloo.

 

De Wavre à Givet, la route touristique

La « Route de l’armée Grouchy » reprend l’itinéraire du maréchal, de Wavre à Givet. Elle invite les touristes et les amateurs d’histoire à découvrir les lieux témoignant des derniers combats de la campagne de Belgique, ainsi que le patrimoine et les attractions remarquables situés en chemin.

 
 

Découvrez les itinéraires

De Wavre à Namur, l’itinéraire est double, respectant la progression de la retraite en deux colonnes parallèles.
De Namur à Givet, la route emprunte la haute vallée de la Meuse, aux paysages d’une grande beauté.
La « Route armée Grouchy » propose un itinéraire voiture et un itinéraire modes doux/ voies lentes. Le tracé est adapté au moyen de locomotion choisi, mettant l’accent sur les plaisirs de la balade, à vélo ou à pied.